photo sarah 1Cette semaine, Sarah répond à Ombeline qui lui demande :

– Comment fais-tu Sarah pour faire le lien entre le mannequinat et tes études ?

– Sarah : C’est une très bonne question ! J’avoue que c’est compliqué… Il m’est arrivé de devoir monter à toute vitesse dans un taxi dès la sortie de mon lycée pour foncer à un évènement mode, d’aller en cours avec des paillettes dans les cheveux suite à une nuit entière de défilé ou encore de réviser mes épreuves anticipées du bac en pleine séance coiffure.

Il faut savoir jongler entre les cours et le mannequinat. Faire la part des choses est important.

J’évites de parler de toute cette partie de ma vie au lycée et je me concentre sur mon travail. Je m’habille simplement et ne porte pas de talons dans l’enceinte de mon établissement. Je pense qu’il y a un temps pour tout même si, comme je le dis plus haut, c’est compliqué. A savoir que je me fixe des horaires précis de travail et que je tiens ces derniers. Dans les cas extrêmes je révises sur le lieu du shooting/défilé.

Je suis très surveillée par mes parents qui m’ont imposé dès le commencement de mon activité de mannequin de conserver une moyenne générale au dessus de 14. Dans ces conditions là, il est évident que l’école ne peut pas passer au second plan et même si j’ai une pression constante à ce niveau je l’accepte.
Bien entendu le mannequinat me prenant une bonne partie de mon temps, les cours et mes révisions prennent la totalité du temps qu’il me reste. Pour parler plus concrètement, je ne sors pas autant que les jeunes de mon âge, je vois beaucoup moins mes amis, je n’ai quasiment pas de « temps morts » pour me détendre devant un film ou pour lire un livre qui me fait envie. Cette double vie, si je puis m’exprimer ainsi, entraîne une multitude de contraintes et de sacrifices mais comme on dit « On a jamais rien sans rien ».

J’ai aussi posé à Sarah une question qui je pense va intéresser beaucoup d’entre vous :

– Christian Scherrer : Avec le recul, qu’aurais-tu aimé savoir absolument quand tu as commencé le mannequinat ?

-Sarah : Lorsque j’ai débuté le mannequinat, j’aurais aimé absolument connaître les astuces des mannequins :

  • Qu’apporter comme accessoires à ses premières élections de miss ?
  • Quel maquillage et quelle tenue porter lors d’un premier rendez-vous en agence de mannequin ?
  • Comment bien marcher lorsqu’on nous donne des escarpins trop grand ?
  • Comment rendre attrayant un CV artistique ?
  • Comment se démarquer des autres ?
  • J’aurais également aimé savoir comment gérer cette double vie qui s’installe petit à petit dans notre quotidien car, à mes débuts, j’avais tendance à tout mélanger.
    Avec le recul je sais qu’il vaut mieux « cacher » cette partie de notre vie aux gens qui y sont extérieurs car cela peut entraîner beaucoup de jalousie et de méchanceté dans notre entourage (proche comme éloigné).
    Aujourd’hui je ne dissimule plus mon activité qui est visible sur les réseaux sociaux et sur internet de manière générale mais j’évite d’en parler.
    Malgré tout, je sais que beaucoup de gens sont au courant grâce à internet et lorsqu’une personne m’en parle et me pose des questions je répond simplement mais ne m’étale pas sur le sujet et préfère changer de conversation.
Pourrais-tu Devenir Mannequin ?
Fais le Test et reçois GRATUITEMENT 4 vidéos de Formation Mannequin...

isobella2

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *